1ere Edition de l’Ecole Malienne sur la Gouvernance de l’Internet (MaliSIG : Mali School on Internet Gouvernance)

MaliSIG 1ère

Le chapitre malien de l’internet Society Mali, fidèle à sa mission a initié avec ses partenaires la première édition de MaliSIG tenue du 22 au 29 Octobre 2020. Ce projet est l’aboutissement d’un long processus axé sur la gouvernance de l’Internet.

ISOC MALI a fait de la Gouvernance de l’Internet son cheval de bataille depuis quelques années. Ainsi de 2018 à 2019 le chapitre a formé plus de 200 stagiaires avec une centaine de certifiés sur les différentes thématiques liées à la gouvernance de l’Internet en partenariat avec internet society.

L’objectif global de MaliSIG est de donner aux participants de divers secteurs et groupes d’intervenants l’opportunité d’acquérir les connaissances et la confiance nécessaires pour participer efficacement aux processus de gouvernance de l’Internet et aux débats aux niveaux national, sous régional et international.

Cette première édition qui a été rehaussée par la présence du Ministre de la Communication et de l’Economie Numérique le Dr. Hamadoun TOURE lors de la cérémonie d’ouverture avec une forte délégation ministérielle.

Cette première édition a vu la participation de 46 stagiaires venant de tous les horizons professionnels (avocats, ingénieurs, agents de force de l’ordre, les étudiants etc..). La formation en salle a duré 4 jours pleins de du 22 au 26 octobre 2020 avec une période de suivi de 2 mois.

Au total 11 modules ont été exposés par des experts nationaux et internationaux couvrant les entre autres thématiques l’histoire et Evolution de l’Internet ; le rôle des parties prenantes de l’Internet ; les Normes et infrastructure de l’Internet ; les données à caractères personnels, la cybersécurité et la cybercriminalité, les aspects juridiques et règlementaires etc. Les travaux pratiques ont concerné l’élaboration d’un cahier charge pour l’accès universel.

Après cette première expérience, nous pouvons dire que MaliSIG a été un succès franc de façon générale. Du point de vu de la participation des stagiaires, le pari de la mobilisation a été gagné. Les 46 stagiaires, le staff d’organisateurs et les intervenants se sont tous mobilisés pendant les quatre jours.

La participation du Ministre a aussi rehaussé le niveau de l’évènement. En termes de contenus, les modules dispensés, les thématiques abordées, les débats autours des questions ont été ont été très riches.

Par rapport aux intervenants, nous avons enregistré la participation des experts béninois qui fut très instructif.

Vivement la prochaine édition de MaliSIG